fbpx
Home Golf Hubert Privé : « l’Île Maurice est LA destination golf ! »

Hubert Privé : « l’Île Maurice est LA destination golf ! »

by Sarah-Jane Vingta

Hubert Privé, sculpteur plasticien, trouve principalement son inspiration sur les fairways. Même, si l’artiste n’a commencé le golf que tardivement, il lui voue une véritable passion qu’il exprime à travers ses œuvres exposées dans le monde entier. Parmi ses destinations golf préférées figure Maurice dont il est tombé amoureux il y a maintenant plusieurs années. Dans une interview accordée lors de sa dernière visite dans l’île, l’artiste nous parle de son amour pour ce pays, le golf et ses futurs projets.

Que représente l’Île Maurice pour vous ?

Maurice est une destination dont je rêvais il y a une quinzaine d’années et en tant que passionné de golf, c’est une destination fabuleuse, comme d’ailleurs pour le nautisme, la plongée sous-marine, la voile … C’est aussi une destination extraordinaire pour toute la famille ! Je suis tombé amoureux de l’Île il y une dizaine d’année depuis que je crée les trophées pour les compétitions professionnelles se jouant à Anahita dont l’Afrasia Bank Mauritius Open (ABMO). C’est mon coup de cœur et je parle en permanence de l’Île Maurice comme étant une destination de rêve qu’il faut absolument connaitre !

ABMO trophy

Avez-vous des projets dans l’île ?

Oui, car avant la pandémie j’ai livré une sculpture et, lors de l’expédition, j’ai intégré d’autres œuvres mais elles sont restées en sommeil. Maintenant que nous pouvons de nouveau nous déplacer Je vais pouvoir organiser une exposition itinérante ou permanente (en octobre ou novembre à Anahita), dans les golf mauriciens qui ont tous accueillis avec enthousiasme cette idée.

Parlons de votre travail d’artiste. D’où vous vient l’inspiration ?

Je ne la cherche pas ! J’ai de la chance qu’elle s’impose à moi naturellement. Plus je joue, plus je vis ma passion du golf et plus je me sens inspiré car plusieurs choses se passent lors d’une partie : les commentaires, les attitudes, le matériel. J’ai la chance de la trouver sans chercher…

Baby Golf

Ce sont vos tees géants qui vous ont rendus célèbre mais vous avez aussi d’autres œuvres. Pouvez-vous nous en parler ?

Gravitations

Il n’y a pas que les tees géants en effet. Je travaille en ce moment sur mon 5ème bouquin et dans les quatre premiers, je présente 200 créations différentes sur le thème du golf. Il y a mes fameuses sculptures que j’appelle les ‘gravitations’ qui sont des sphères constituées de têtes de clubs soudées. J’ai eu la chance que cette œuvre ait été récemment reconnue à Drouot, ce qui m’a permis d’être coté. Cela me permet de toucher aussi les amateurs d’art qui ne sont pas forcément golfeurs.

Cela ne change pas beaucoup de choses mais c’est une question de pérennité car c’est inscrit dans le marbre. Cela crée une référence pour mes enfants, pour la valeur des œuvres, pour les acheteurs et les amateurs d’art.

Le golf fait partie de votre vie d’artiste mais aussi de votre vie quotidienne. Étiez-vous un jeune joueur ou avez commencé le golf tardivement ?

J’ai toujours été passionné de sport qu’ils soient collectifs comme le handball, le rugby etc., et la plongée sous-marine. J’ai d’ailleurs failli entrer à la Comex comme plongeur professionnel, ce qui ne s’est pas fait pour des raisons familiales. Maintenant, le golf a complètement envahi ma vie et me passionne ! Je partage toutes les valeurs de ce sport : le respect de soi, l’humilité, le respect des autres et de l’environnement ! J’encourage tous ceux que je rencontre à découvrir le golf et l’Île Maurice.

Vous avez voyagé à travers le monde. Comment Maurice se démarque-t-elle en tant que destination golfique et dans sa globalité ?

L’offre golfique est intéressante grâce à une douzaine de golfs à travers l’île qui sont complètement différents et complémentaires. À Anahita par exemple, il y a un golf de championnat et la possibilité d’acheter une magnifique villa au bord des fairways, ce que n’offrent pas forcément d’autres golfs. On sent que le golf est très important à Maurice. C’est vraiment la destination golf avec parcours très qualitatifs et des paysages fantastiques qui viennent les sublimer ! J’ai exposé à travers le monde, aux États-Unis, Dubaï, en Afrique du Sud etc. et je ne retrouve cette offre nulle part ailleurs.

Quelle est la prochaine grande œuvre que vous sortirez ? On se souvient de ce magnifique Arc de Triomphe lors de l’Open de France. Avez-vous en tête une œuvre aussi imposante ?

J’en ai une colossale en tête depuis longtemps, mais cela implique qu’un golf m’accueille pour la réaliser. Il s’agit d’un trou et d’un drapeau énorme ! J’intégrerai des balles proportionnellement à la grandeur du trou ainsi que des golfeurs en inox tubulaires. Je les mettrai dans des attitudes d’où ils n’arriveront jamais à sortir de ce trou. Cela représente la vie et l’éternité pour un golfeur.

Pour découvrir ou redécouvrir les œuvres d’Hubert Privé ainsi que son parcours, rendez-vous sur son site web en cliquant ici.

Si vous souhaitez vous aussi découvrir et jouer sur le magnifique parcours d’Anahita, réservez votre tee-time sur le site du golf ou en contactant le proshop : 

teetimeanahita@anahitagolf.com | + (230) 402 3991

This post is also available in : English

You may also like

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Lire la suite