fbpx
Home Ile Maurice Tout savoir sur le coût de la vie à l’île Maurice

Tout savoir sur le coût de la vie à l’île Maurice

by Sarah-Jane Vingta

S’expatrier à l’île Maurice… Plus qu’un rêve, c’est tout un projet qui commence à se concrétiser dans votre esprit. Un changement de vie qui soulève certainement beaucoup de questions : quel est le coût de la vie à l’île Maurice ? Où s’installer, comment se déplacer et quel budget prévoir pour y vivre agréablement ? Ces informations vous permettront d’y voir plus clair.

S’installer à l’île Maurice : les essentiels pour se lancer

Où loger ?

Vous avez déjà trouvé un emploi ou posé les bases d’un projet entrepreneurial à Maurice, entamé les démarches pour acheminer votre mobilier via un transporteur et peut-être même déjà réfléchi à comment importer votre animal de compagnie… Mais une question demeure : où vivre ?

Si toutes les régions de l’île ont de quoi séduire, chacune offre un style de vie qui lui est propre :

  • Le centre de l’île réjouit les jeunes actifs à la recherche d’un quotidien urbain dynamique, proche de tout.
  • Le nord et l’ouest, aujourd’hui bien développés, sont le rendez-vous des expatriés en quête du compromis idéal entre vie balnéaire et confort des grandes villes.
  • Le sud et l’est, à la beauté sauvage et authentique, attirent ceux qui désirent avoir de l’espace et être connectés à la nature, sans pour autant faire de concessions sur le confort. Des domaines résidentiels de luxe, comme Anahita Mauritius, l’ont choisi pour ces atouts.

Deux options se présentent aux expatriés : louer un bien, ou investir dans l’immobilier. La location présente certains avantages, comme le fait de pouvoir vivre sur la mer à un tarif relativement accessible. Pour une maison de 3 chambres pieds dans l’eau, par exemple, comptez un budget mensuel à partir de 2 000 € – selon le niveau de confort recherché et la situation géographique du bien.

L’acquisition, quant à elle, s’avère très intéressante : en plus de vous apporter des avantages fiscaux (comme la non-imposition de la plus-value à la revente, par exemple), elle vous permettra de bénéficier du statut de résident mauricien. En effet, pour tout investissement supérieur à 375 000 USD, vous pouvez faire la demande de résidence permanente et bénéficier de sa fiscalité avantageuse – tout en étant exempté de permis complémentaires pour vivre et travailler à l’île Maurice.

Comment se déplacer ?

Si rien n’est jamais bien loin grâce aux grands axes routiers de l’île, se déplacer n’est pas une question anecdotique. Les transports en commun, bien qu’économes (0,75 € par trajet environ), desservent mal l’ensemble de l’île et sont peu fréquents. Les taxis, quant à eux, sont une option coûteuse à la longue (environ 2,5 € par kilomètre), et pas toujours la plus pratique.

Voilà pourquoi il est généralement recommandé de s’adapter à la conduite à gauche et de prendre le volant. Le plus aisé pour se lancer est de louer une voiture auprès d’un prestataire agréé. À partir de 20 € par jour pour les modèles les plus petits, cela vous permettra de vous familiariser avec cette nouvelle conduite tout en découvrant l’île à votre rythme. Une fois prêt, vous pourrez acheter votre propre véhicule. Il faut toutefois noter que les prix sont plus élevés qu’en Europe :  une voiture neuve vous coûtera au minimum 20 000 €, et une voiture d’occasion, entre 5 000 et 20 000 €. L’essence, quant à elle, a subi une augmentation comme le reste du monde et reste donc un budget non négligeable.

Le coût de la vie à l’Île Maurice : des commodités du quotidien aux loisirs

À combien s’élèvent les dépenses du quotidien ?

Maurice donne la possibilité aux expatriés de trouver un confort de vie équivalent, sinon meilleur, à celui du monde occidental. Loisirs, services, commodités, santé, scolarité… Grâce à ses influences variées, le pays a su tirer le meilleur de chaque continent pour façonner un mode de vie fantastique, et des services exigeants pour répondre aux besoins de ses résidents venus de tous horizons.

C’est ainsi qu’on retrouve, par exemple, des écoles privées affiliées à des programmes français et anglais dans plusieurs régions de l’île. Réputées pour leur excellent niveau, y entrer a toutefois un prix : les frais d’inscriptions y sont de 600 à 1 000 €, et il faut compter de 300 à 400 € supplémentaires par mois pour chaque enfant scolarisé. 

Le domaine de la santé bénéficie également de l’ouverture sur le monde de l’île Maurice : les médecins de ses cliniques privées et hôpitaux sont formés en Inde et en Europe essentiellement, et proposent des spécialisations étendues pour couvrir tous les besoins. Les consultations en clinique privée sont payantes, mais peuvent être couvertes en partie ou totalement par une assurance santé. Parmi elles, le choix est vaste : certaines assurances privées locales, telles que la Swan ou la MUA, sont reconnues pour leurs offres variées et étendues, et les assurances étrangères, telles que la CFE pour les Français, sont bien connues des médecins à travers l’île – vous n’aurez donc pas de problème à faire valoir vos droits en cas d’hospitalisation ou de soin.

Pour rendre votre quotidien plus agréable, vous aurez aussi la possibilité d’embaucher du personnel de maison. Jardiniers, personnel de ménage, garde d’enfants : les profils qualifiés pour vous accompagner au quotidien sont nombreux. Comptez entre 1,5 € et 5 € de l’heure dépendant du profil recherché.

Dernier aspect, et non des moindres, du quotidien : les courses alimentaires. Vous aurez le plaisir de retrouver à l’île Maurice la plupart des produits que vous consommez chez vous. Le pays bénéficie en effet de plusieurs grands supermarchés et même hypermarchés à travers l’île, avec un choix très étendu de produits – des fruits et légumes importés d’Afrique du Sud aux grandes marques internationales. Le panier moyen est en revanche élevé (+ 25 % par rapport à la France, par exemple), comme pour toute île, qui compte essentiellement sur l’import pour couvrir les besoins de sa population.

Et pour les loisirs ?

Paradis des sportifs, l’île Maurice offre sa nature luxuriante et ses immenses lagons aux aventuriers et explorateurs en quête de sensations. Ainsi, vous aurez l’embarras du choix pour vous dépenser gratuitement : natation, randonnée, course… Vous trouverez également un vaste éventail d’activités payantes pour vous initier à de nouvelles expériences – comme l’équitation, à partir de 35 € de l’heure, ou encore le surf, dès 80 € la leçon – ou renouer avec vos plaisirs de toujours…

Jouer au golf dans l’île est par exemple un vrai plaisir : avec une dizaine de parcours 18 trous et un accès sur simple réservation dès 50 € la partie pour les résidents mauriciens, cela favorise la pratique de ce sport dans l’île.

Pour occuper vos week-ends, les idées ne manquent pas. Adepte des sorties en mer ? Offrez-vous une balade d’une journée sur le lagon en catamaran dès 50 €, ou louez un bateau privé dès 400 € la journée. Pour remplir un dimanche pluvieux, rien de tel qu’un cinéma (5 € la place) suivi d’une séance de shopping dans l’un des centres commerciaux de l’île, avec leurs marques internationales, puis d’un dîner au restaurant (comptez 15 à 20 € l’addition par personne, hors alcool).

Et, bien sûr, n’oubliez pas dès votre arrivée de vous essayer à la cuisine de rue : dès 1 € le repas, les plus belles spécialités de l’île seront à vous…
Envie de culture ? Un peu partout sur l’île sont organisés des concerts et festivals (à partir de 10 € l’entrée hors consommations) pour vibrer au son des jeunes artistes locaux… mémorable !

Nous espérons que ces informations vous permettront d’y voir plus clair pour envisager plus sereinement votre projet d’expatriation à l’île Maurice… Et surtout, qu’elles vous convaincront de sauter le pas pour venir vivre dans ce magnifique pays si accueillant. À très bientôt sur nos côtes !

This post is also available in : English

You may also like

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Lire la suite